SEMESTRE 1

Résumé :

L’objectif pour les apprenants est de mieux appréhender et tirer profit des notions suivantes : information, système, système d’information et gestion de projets informatiques.

L’information constituant une ressource essentielle pour sa survie, car devant lui permettre de transcender et de traverser avec succès son itinéraire social, religieux, scolaire, universitaire et professionnel, l’homme doit être perpétuellement à sa quête. Cela est aussi valable pour l’entreprise ou toutes autres organisations. Détenir l’information, c’est détenir des pouvoirs (prise de décision, profit, investissement) constitue dès lors un enjeu dans un espace concurrentiel. L’information devient, de nos jours, un troisième facteur de production après le capital et le travail.

Les systèmes, étant des ensembles d’éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d’un but (Joël De Rosnay), ils se créent et se meurent. D’où la nécessité de leur maintenance pour leur assurer une bonne santé et une bonne espérance de vie.

La modernisation des systèmes d’information constitue un enjeu de survie pour les organisations si elles ne veulent pas disparaitre. En effet, le monde est devenu un village planétaire où l’ouverture, grâce aux NTICS avec l’automatisation et la dématérialisation des process, des activités, constitue un élément primordial à prendre en compte pour avoir une place dans le gotha des compétiteurs.

La connaissance des différentes étapes du processus de conduite de projets informatiques permet aux apprenants, qui seront de futurs cadres et managers, de faire partie ou même piloter les groupes ou comités devant mener à bien ces types de projets au sein de leur organisation.

Résumé cours de TECHNIQUES SOCIETAIRES

      La société est un contrat par lequel es associés décident de mettre en commun différents moyens dans l'objectif de générer un bénéfice ou une économie. La société est une technique au service de divers intérêts. Elle demeure de ce fait, un mécanisme d'organisation d'une association entre personnes. La société se distingue alors d'autres mécanismes juridiques d'organisation de l'association entre personnes. Le choix du modèle sociétaire se justifie par le fait qu'il est plus facile de faire du commerce avec une société que sans une société car une personne morale est en règle générale plus armée qu’une personne physique. Une personne morale ignore certaines choses humaine comme la maladie, les sentiments, elle détermine elle même se durée de vie, la personne morale accède dès sa création à la pleine capacité juridique. Elle est donc mieux armée pour faire le commerce. En outre, une société est soumise a l’impôt sur les sociétés (IS) si c’est une personne physique, le commerçant reste soumis à l’impôt sur le revenu qui peut plus élevé. C’est donc avantageux d’être en société.